CV Conseils : Le spécialiste de la rédaction de CV et de lettre de motivation pour cadres et dirigeants
Vous êtes ici : Le CV ou Curriculum-Vitae
Formation et
Expérience
Quelques écrits
Témoignages
Rédaction de CV et LM
Coaching emploi
Exemples de CV et LM
Tests pour Candidats
Tests pour Entreprises
Le CV
La lettre de motivation
L'entretien de recrutement
Le marché de l'emploi
Le projet professionnel
Le plan marketing
Les tests
Le bilan analyse gratuit
Annuaire des sites emploi
Annuaire des cabinets de
recrutement
L'emploi en Suisse romande
Quelques sites et blogs RH
Les salons de recrutement
Construisez votre carrière
Tous les tests
Le bilan analyse de personnalité
La Graphologie
Imprimer

Les conseils gratuits de CV Conseils : Le CV ou Curriculum Vitae

Votre CV est votre passeport pour l'emploi, mais êtes-vous sûr d'avoir le bon visa en règle ?

Curriculum Vitae

Le Fond
La Forme
Le CV Web
Le CV vidéo
Les Mots clés
Les trois types de CV classiques
Mes conseils de deuxième niveau
Mes exemples en ligne

Votre CV n'est rien d'autre qu'un passeport pour l'entretien. Il n'est que la première étape d'un parcours qui peut s'avérer long et difficile, surtout si vous avez affaire à un cabinet de recrutement. C'est votre carte de visite privilégiée, le reflet de votre parcours personnel et professionnel et de votre personnalité.

Votre CV doit retracer fidèlement votre cursus personnel et professionnel en indiquant :

ce que vous êtes,
ce que vous avez fait,
ce que vous avez appris,
ce que vous êtes capable de faire.

Soignez-le donc comme il le mérite car vous serez jugé sur sa pertinence et son attractivité.

Un CV bien fait est un CV qui rassure, suggère, et finalement donne envie au recruteur potentiel de vous rencontrer. Il le lira d'abord en diagonale, en 30 secondes ou moins, pour vérifier que tout y-est, c'est-à-dire que votre profil correspond aux exigences minimales requises par le poste en termes d'âge, de formation, d'expérience (essentiellement la dernière), de type de sociétés, et de secteur d'activités.

Donnez-lui ces points de repère par une présentation claire et aérée: qu'il ne cherche pas. Si votre profil passe la rampe, il prendra alors le temps de "l'éplucher" en détail pour se faire son opinion. En étant synthétique, précis, concret, positif, faites en sorte qu'elle soit la meilleure possible, et que votre candidature atterrisse dans la banette ou chemise "à convoquer".

Les 3 piles de CV du recruteur : comment faire pour être sur la bonne pile ?

Quelques conseils présentés en vidéo par Philippe PICARD.


haut 
	de page

Texte de la vidéo

Que vous soyez jeune diplômé ou expérimenté, pour répondre à une offre d'emploi il vous faudra un curriculum vitae, un CV.
C'est devenu quasiment indispensable, quelque soit la profession, même aux plus jeunes qui cherchent un stage ou un premier emploi sans même avoir d'expérience professionnelle.
C'est en fait la carte d'identité de l'emploi.
Pour bien comprendre la nécessité de faire un bon CV, il faut d'abord connaêtre les contraintes d'un recruteur : certaines grandes entreprises reçoivent plus de 500 candidatures par jour !
Dans la plupart des cabinets de recrutement, les « consultants » ou « chargés de recherche » ont à leur disposition des dizaines de milliers de CV différents.
Il est donc impossible pour un recruteur d'accorder 5 minutes à la première lecture d'un CV.
Il y a donc une première sélection : en 30 secondes, un CV est posé sur l'une des trois piles du bureau du recruteur :
Première pile : oui, je contacte ce candidat,
Deuxième pile : je contacterais ce candidat si la première pile n'a rien donné
Troisième pile : très proche de la corbeille, parfois même dedans.
Vous aurez beau être le meilleur candidat, si votre CV est mal fait, il finira dans la troisième pile !
Il faut donc mettre tout en oeuvre pour passer ce premier barrage, et premièrement prendre le temps de travailler son CV.
En fonction de la durée et de la diversité de votre expérience professionnelle, il n'est pas aberrant de passer une voire deux journées complète à sa rédaction.
Il faut dans un premier temps faire un bilan complet sur tout ce que vous avez fait et ce que vous savez faire. Depuis vos études et en n'oubliant aucune entreprise.
Détaillez au propre chaque expérience et définissez ce que chacune d'elle vous a apporté et les résultats que vous avez obtenus.
Sachez en déduire vos points forts et vos points faibles.
Si vous débutez et que votre expérience est limitée, ne perdez pas de vue que beaucoup d'autres sont dans le même cas que vous. Ne partez pas battu d'avance et cherchez dans vos stages, ou même votre expérience personnelle, les atouts que vous avez pu mettre en avant.
Dans un second temps, il est très important de savoir ce que vous souhaitez réellement faire.
Vous devez en fait établir votre projet professionnel.
Quel métier, quelle fonction souhaitez-vous exercer, dans quel type d'entreprise ?
Vos qualités sont-elles adaptées à vos souhaits d'évolution ?
Sachez reconnaitre en toute honnêteté vos limites pour vous fixer des objectifs réalistes.
Une fois que vous avez franchi ses deux premières étapes, vous pouvez vous concentrer sur la rédaction de votre CV.

retour_menu

Le Fond

Les Rubriques obligatoires

Etat-civil
Titre Fonction - Mots clés
Formation
Expérience

Les Rubriques libres

Compétences - Objectifs
Langues
Centres d'intérêt
Mobilité et disponibilité

Illustration en Vidéo : le contenu du CV

Quelques conseils sur le contenu présentés en vidéo par Philippe PICARD.


haut 
	de page

Texte de la vidéo

Vous avez défini la présentation générale de votre CV, il faut maintenant y ajouter le contenu.
Commencez par :
- votre état civil sans cacher votre âge, cela ne sert qu'a rendre méfiant le recruteur,
- vos coordonnées complètes,
- votre date de disponibilité : négociable étant un terme intéressant car il laisse la porte ouverte et remplace avantageusement disponibilité immédiate qui peut faire peur.
- Indiquez un titre accrocheur et parlant sans être trop vague ni trop précis : vendeur sera trop général alors que vendeur de voitures rouges sera forcement très limitatif.
- Poursuivez par une rubrique « Formation » dans laquelle vous indiquez vos deux ou trois derniers diplômes, sans remonter trop loin.
Vous pouvez indiquer un nom d'école si elle est suffisamment connue dans la profession.
- Indiquez ensuite vos expériences professionnelles.
Pour cela, l'ordre chronologique est le plus souvent recommandé.
Détaillez vos expériences en commençant par la plus récente.
Pour chacune d'elles, indiquez :
- un titre principal contenant la période : de Mars 2005 à juin 2007 par exemple, le poste occupé : responsable du rayon électroménager.
- le nom de l'entreprise et sa taille : supermarché Alpha, 750 personnes.
A la suite de chacun de ces titres, vous devrez en quelques lignes, détailler :
- l'expérience avec des mots clés,
- les tâches principales exercées,
- les résultats obtenus,
- si vous le souhaitez, ce que cela vous a apporté à titre personnel.
S'il y a un « trou » dans votre CV, une période d'inactivité volontaire ou involontaire, ne soyez pas géné.
Cette période peut être noyée dans la chronologie du CV s'il elle est courte.
Dans le cas contraire, n'ayez pas honte d'une période de chômage car personne n'est à l'abri.
Eviter simplement d'être négatif en indiquant clairement « période de chômage », ou « dépression nerveuse », vous aurez le loisir de vous expliquer lors d'un éventuel entretien.
Dans tous les cas, ne mentez pas.
N'indiquez pas une fausse expérience, un faux diplôme ou des connaissances que vous n'avez pas : vous serez mal à l'aise en entretien et serez forcement démasqué un jour ou l'autre.
Cela ne vous coutera pas la prison, mais votre crédit de confiance en sera fortement diminué auprès de votre nouvel employeur.
Vous serez également dans la liste noire du recruteur.
Enfin, indiquez vos activités personnelles qui peuvent avoir une signification sur votre personnalité et non pas des banalités comme cinéma ou lecture.
Quant à la photo, soyons clair : si elle est de qualité professionnelle et agréable à regarder cela pourra vous servir, dans le cas contraire, abstenez-vous.

retour_menu

retour_menu

Les Rubriques obligatoires

Etat-Civil, Adresse, Téléphone, Mail

Cette rubrique vous identifie. Elle doit comporter vos nom, prénom, adresse, téléphones fixe et mobile, adresse e-mail.

Concernant l'adresse, mieux vaut ne pas indiquer une adresse à plus de 100 kms du poste, mais tout dépend du type de poste et du type d'entreprise qui recrute. Plus le poste est important, moins cela a d'importance. Pour un poste d'Assistante par contre, la proximité sera privilégiée.

Quant à l'âge et à la situation de famille, à vous de voir. En principe, il est recommandé de les indiquer, mais, par les temps qui courent, ces informations peuvent être discriminantes. A plus de 50 ans, il est maintenant difficile de retouver rapidement et facilement un emploi. Pacsé peut aussi être mal interprété. Donc, il n' y a pas vraiment de règle absolue. Si vous êtes dans la "bonne" fourchette d'âge, 25 - 45 ans, aucun problème ; après, c'est plus délicat. Ne pas mettre son àge est parfois une solution mais sachez quand même que la longueur de votre CV et les dates de vos premiers emplois l'indiqueront indirectement. Les annonces ne doivent plus mentionner maintenant de limite d'âge, c'est interdit par la loi, mais entre la loi et les pratiques courantes, il y a encore une grande marge ...

Indiquez votre numéro de portable. Les recruteurs pourront vous joindre à tout moment, avec une forte probabilité de vous joindre immédiatement sur votre lieu de travail plutôt que de tomber sur votre répondeur à la maison. Ils le feront donc plus volontiers, ne serait-ce que pour vous demander une ou deux précisions sur votre CV ou sur votre disponibilité. Ce coup de fil direct peut vous donner l'occasion aussi d'accrocher l'intérêt du recruteur, ne vous en privez donc pas !

Indiquez aussi votre email sur votre CV, avec lien actif (qui ouvre le mailer d'un simple clic). Envoyer sa candidature par mail est maintenant devenu la règle générale, plus rapide et moins cher que par la poste, et l'inverse est vrai aussi : une réponse de l'entreprise, qu'elle soit positive pour une demande d'entretien, ou négative, vous sera le plus souvent envoyéée par mail, pour les mêmes raisons.

retour_menu

retour_menu

Les Rubriques obligatoires

Titre ou Fonction - Mots clés

Posez-vous la question suivante : Quel est mon véritable métier ? Indiquez-le en titre avec une grande police bien visible, en corps 16 ou 18 pour qu'il soit vu immédiatement. Attention toutefois à ne pas vous y enfermer. Dans une PME, par exemple, préférez "Gestionnaire de PME/PMI" à "Chef Comptable" si vous êtes le seul à vous occuper de la gestion courante de l'entreprise. Ouvrez, élargissez votre fonction autant que vous le pouvez ! Le titre se module bien évidemment en fonction du poste à pourvoir, surtout si vous avez acquis une large expérience large de la fonction considérée et que vous avez le choix entre plusieurs possibles. Vous pourrez donc le modifier et l'ajuster au coup par coup, pour coller au plus près de ce qui est demandé.

Vous pouvez également y ajouter un sous-titre, en plus petit sur une ou deux lignes, comme par exemple : "10 ans d'expérience en environnement industriel - Master en Gestion Finances - Anglais courant" afin de faire apparaître un certain nombre de mots clés, au plus haut du début de page, pour que votre CV soit bien indexé, pris en compte et référencé par les moteurs d'analyse syntaxique des logiciels d'e-recrutement, de plus en plus présents dans les grandes entreprises maintenant. Sans ces (ses) mots clés, véritables sésames de l'e-recrutement, même un "bon CV" a toutes les chances (et la malchance) de n'être jamais sélectionné ! Ne vous privez donc pas d'en mettre un maximum dans votre CV.

retour_menu

retour_menu

Les Rubriques obligatoires

Formation

Soyez précis et concis. Indiquez les diplômes obtenus, les dates, université(s) ou école(s) où vous les avez obtenus en évitant les diplômes intermédiaires, implicites. Par exemple, si vous avez un Bac + 2 ou plus, inutile de préciser que vous avez le Bac, sauf si vous l'avez eu avec mention Bien ou Très Bien dans un lycée prestigieux. Dans ce cas, c'est effectivement un "plus" qui va vous différencier.

Indiquez également les formations acquises en cours d'emploi et les séminaires de formation continue significatifs auxquels vous avez participé.

Vous pouvez aussi insérer dans cette section vos compétences linguistiques et informatiques qui font aussi partie de votre formation, sans être obligé de créer pour elles une section spécifique. Cela vous fera gagner de la place.

retour_menu

retour_menu

Les Rubriques obligatoires

Expérience professionnelle

La règle est de l'indiquer de façon anti-chronologique, en commençant par l'emploi le plus récent et en remontant dans le temps. C'est votre dernière fonction, celle que vous occupez encore, qui est par définition la plus importante et la plus "vendeuse". C'est donc elle qu'il convient de privilégier en terme de place occupée. Plus vous "descendez" dans votre CV, moins vos postes ont besoin d'être développés (ceux de début de carrière). Pour les débutants, c'est vos stages qu'il convient de mettre en valeur ; c'est eux qui feront la différence.

Important : Contextuualisez et situez vos entreprises en quelques points clé : nom, appartenance éventuelle à un groupe, localisation, secteur d'activité, types de produits et de clients, type de fonctionnement et d'organisation commerciale (directe, indirecte), positionnement par rapport à la concurrence et au marché, taille ou effectif, CA réalisé, etc ... Cela donnera de la cohérence à votre CV en permettant au recruteur de mieux situer votre contexte professionnel et votre société, surtout s'il s'agit d'une PME/PMI pas ou peu connue.

N'oubliez pas que vous vendez autant vos entreprises que les fonctions et responsabilités que vous y avez exercées, et qu'un poste dans une multinationale de 10.000 personnes ou plus n'est pas du tout le même que son homonyme dans une PME de 300 personnes. Cette contextualisation (approche globale) est rarement faite.

Indiquez la fonction occupée et un résumé synthétique de vos responsabilités. Ne vous perdez pas dans les détails ou une liste fastidieuse de tâches, mais donnez envie d'en savoir plus : suggérez par du concret en utilisant au besoin un exemple ou deux. Si vous avez travaillé pour des clients prestigieux ou connus, dites-le ; cela rehaussera d'autant votre crédibilité. Vous pouvez aussi utiliser pour chaque poste le triptyque suivant : Missions / Réalisations / Résultats, qui structurera votre présentation en donnant à votre lecteur des points de repère récurrents.

Soyez précis et concret : qualifiez et quantifiez tout ce que vous pouvez. Pour les commerciaux et managers : volume, CA, marge dégagée, nombre de personnes encadrées, etc... Pour les techniciens et ingénieurs, présentez les langages, environnements et technologies maîtrisés, matériels connus, etc ... sans toutefois être trop hermétique. Si vos interventions ou réalisations ont été "pointues", présentez les en termes clairs, faites un effort de vulgarisation et gardez à l'esprit que vous ne vous adressez pas qu'à vos pairs ; le recruteur n'est peut-être pas un grand spécialiste technique de votre domaine. Utilisez au besoin l'outil de la qualité qu'est le fameux QQCCOQPP (Qui - Quoi - Comment - Combien - Où - Quand - Pour qui - Pourquoi), qui permet de se poser les bonnes questions, les plus simples et les plus basiques, et surtout, d'être sûr de n'avoir rien oublié.

Un CV se doit d'être pédagogique et compréhensible par tous, spécialistes et non spécialistes, et à la limite, par un enfant de 12 ans !

retour_menu

retour_menu

Les Rubriques libres

Compétences - Objectifs

Présentez la section Compétences en fin de CV et en quelques items clés. Dans un CV classique, elle est facultative et n'est donc pas indispensable, mais elle peut apporter un éclairage supplémentaire et résumer votre parcours de façon synthétique.

Dans un CV dit "par compétences", c'est bien évidemment la section principale que vous devez décliner proprement en sous-sections correspondantes à votre savoir-faire dans les différents domaines que votre fonction ou métier spécifique nécessite (Management, RH, Commercial, Gestion, Production, Achats/Logistique, etc ...).

La partie Objectifs est, quant-à elle, plus du ressort de la lettre de motivation que du CV mais vous pouvez l'indiquer aussi en tête de CV, juste après le titre et avant la section Expérience Professionnelle, comme dans un CV "à l'anglaise" où cette section est généralement présente.

retour_menu

retour_menu

Les Rubriques libres

Langues

Indiquez la ou les langues étrangères que vous maîtrisez bien, en précisant comment vous y êtes parvenu : un séjour de 6 mois aux Etats-Unis pour l'anglais, par exemple.

Si vous êtes parfaitement à l'aise dans la langue, voire bilingue, remontez cette information au niveau du titre. Exemple : "Cadre Commercial export - Bilingue Anglais". C'est là un "plus" qu'il convient de mettre en valeur dès le titre.

retour_menu

retour_menu

Les Rubriques libres

Expérience extra-professionnelle, Centres d'intérêt

Si vous êtes ceinture noire de judo, marathonien, ou sportif accompli, il faut le dire ! Les recruteurs aiment bien en général les sportifs, parce que le sport, qu'il soit d'endurance ou de compétition, est un challenge comparable à celui de la vie professionnelle. Plus qu'un long discours, cela prouvera implicitement que vous êtes une personne énergique et dynamique.

Idem pour des responsabilités associatives, indiquez-les. Elles peuvent être parfois très proches de celles que l'on vous demande au travail. Elles vous valoriseront.

retour_menu

retour_menu

Les Rubriques libres

Mobilité et disponibilité

Importante voire obligatoire pour toutes les activités de prestations de services, surtout si votre activité est très orientée vers la réalisation de missions successives. Serez-vous disponible à temps, et accepterez-vous de vous déplacer chez ce client, à 100 kms de votre domicile ? Telles sont les premières questions que se pose le recruteur qui travaille pour ce type de sociétés.

retour_menu

retour_menu

La FORME

Présentation et Mise en page

Votre CV doit être accessible et bien présenté. Même sans être un(e) pro du Traitement de Textes, vous pouvez arriver à des résultats satisfaisants sans trop de difficultés.

Comme vous allez envoyer votre CV par email et qu'il sera d'abord lu à l'écran dans presque 100% des cas maintenant, respectez quelques règles élémentaires de lisibilité à l'écran : ne mélangez pas plusieurs polices de caractères différentes et n'utilisez pas de polices exotiques, banissez les couleurs criardes ou flashantes, les mises en gras trop nombreuses, les effets d'ombre ou de relief, ou encore des cadres qui alourdissent la présentation et vous enferment ; bref, faîtes plutôt dans la simplicité et la sobriété, dans le bon goût, en étant clair, aéré et bien lisible, en utilisant une police standard qui sera reconnue sur tous les postes (Times New Roman, Arial, Garamond, Tahoma, MS Trebuchet, Verdana, Calibri).

Utilisez aussi tout l'espace disponible de l'écran mais sans débordement : une mise en page trop petite (75%) sera difficement lisible et obligera votre interlocuteur à agrandir le format. A l'inverse, une mise en page trop importante (150%), l'obligera à le rétrécir, d'où une manip inutile dont vous pouvez le dispensez. Sous MS/Word, utilisez le format Page avec affichage à 120% qui est le format optimal.

Un présentation simple voire minimaliste, très aérée et avec peu d'enrichissements (uniquement vos fonctions en gras ou mode rehaussé) est de loin la meilleure solution de présentation à recommander, en tous les cas la plus lisible.

Pour les cadres supérieurs et dirigeants, une façon de vous différencier sera paradoxalement d'envoyer votre CV "à l'ancienne", par la Poste et sous forme d'un courier papier plutôt qu'électronique par mail, ce qui se fait de moins en moins souvent maintenant. A faire pour des postes importants, de façon nominative et personnalisée si vous ciblez des hauts responsables, comme par exemple un DG ou un PDG, qui ne sont pas des accros de l'e-mail. Vous court-circuitez aussi la DRH, ce qui peut avoir des avantages. Dans ce cas, utilisez du papier blanc de bonne qualité (80 g mini) mais ne tombez pas dans l'excès inverse. En effet, un CV trop "luxueux" imprimé sur un papier cher ou filigrané peut être perçu comme un tantinet prétentieux ou vous faire passer comme un professionnel de la recherche d'emploi, ce que vous n'êtes pas.

retour_menu

retour_menu

La FORME

Format

En France, le format standard est le format A4 classique (la page 21 x 29,7), mais si vous candidatez aux USA, prévoyez de passer votre CV au format US legal qui est le format standard par défaut.

Vous avez droit à deux pages et pas plus, sauf cas particulier. L'ancienne querelle du "tout sur une page" est dépassée depuis bien longtemps. Les deux pages sont devenues un standard de fait. Bien évidemment, si vous êtes débutant et que tout tienne sur une page, ne vous en privez pas !

Pour les cadres confirmés ou très confirmés, à l'expérience professionnelle forcément longue, et les prestataires de services qui ont a leur actif de nombreuses missions successives, le CV peut dépasser ces deux pages fatidiques et on ne vous en voudra pas pour autant. Pour ces derniers, une annexe au CV retraçant le détail de ces missions est possible (deux à trois missions par page).

Si votre CV est vraiment, vraiment long, une façon de faire originale sous MS/Word est d'encapsuler le(s) document(s) Word annexe(s) dans le document principal, à la manière d'un hyperlien web. Pour cela, utilisez la suite de commandes suivante : Insertion / Objet / onglet Créer d'après le fichier / choisir le fichier Word annexe à insérer et cocher la case Afficher sous forme d'icône. Mettre ensuite dans le corps du document principal une ligne d'introduction du style : Pour voir les détails complets de cette expérience, double-cliquez sur l'icône Word suivante. En double-cliquant sur l'icône, on ouvre alors le document annexe, et quand on le ferme, on revient sur le document principal. Ceci n'est bien sûr valable qu'à l'écran mais c'est une manière de rendre un document MS/Word interactif et de raccourcir aussi la taille du document principal.

retour_menu

retour_menu

La FORME

Lisibilité et confort

Evitez les cadres qui enferment. Faites un CV clair et aéré, facile à lire. Qu'il soit agréable et confortable sur le plan visuel, ergonomique à l'oeil, et en un mot reposant pour le recruteur qui en voit défiler beaucoup. Rien n'est plus désagréable et fatiguant qu'un CV surchargé, trop textuel et détaillé.

Soyez avant tout visuel et synthétique avant d'être informatif. Attirez le regard pressé du recruteur en faisant ressortir ce qui doit l'être par une mise en gras, des retraits, une taille différente de police, mais n'en faites pas trop. Tout est une question d'équilibre, de mesure et de contrastes judicieusement choisis.

retour_menu

retour_menu

La FORME

Photo

Y a-t-il photo ou pas photo ? Outre le fait qu'elle est recommandée, notamment pour les postes commerciaux, je dirais plutôt oui à condition qu'elle vous avantage et que vous soyez souriant(e) et avenant(e). Une photo ratée, avec un air sinistre ou renfrogné, est en effet contre productive ; autant alors ne pas en mettre.

Le format usuel à utiliser est un format d'identité (en .jpg classique) à insérer en haut au centre ou à droite de la première page. Insérez une photo relativement légère, pas plus de 100 Ko maxi, sous peine de "plomber" votre CV.

Elle doit être de bonne qualité et bien définie, de préférence en fond clair ou blanc et prise en lumière du jour. Evitez en conséquence les photomatons de mauvaise qualité qui rendent mal et n'avantagent pas, mais inutile pour autant d'aller chez le photographe, les appareils numériques modernes sont amplement suffisants. Un portrait de vacances, souriant et détendu, peut très bien faire l'affaire. L'objectif est avant tout de vous montrer heureux et dynamique, bien dans vos baskets.

Ce sera un élément visuel qui personnalisera et humanisera ce document textuel et austère qu'est un CV, qui permettra aussi de vous situer aussi d'emblée et du premier coup d'oeil : Qui est-il(elle) ? Plus qu'un long dicours, on le saura immédiatement.

Compte tenu de l'ostracisme et du racisme ambiant, de ce non-dit ... qui est au passage de plus en plus dit et répété par les médias, si vous êtes antillais, noir ou maghrébin mais que votre nom ne le laisse pas deviner, évitez bien évidemment de mettre une photo sur votre CV qui vous trahira et vous bloquera d'entrée avant même d'avoir pu décrocher le moindre entretien. La France est un pays conservateur aux mauvaises habitudes tenaces. Cest encore comme ça et je n'y peux rien !

retour_menu

retour_menu

La FORME

Modèle type

S'il respecte le formalisme imposé sur le fond, s'il est sobre et de bon goût, votre CV tient la route. Il est le reflet de votre personnalité et doit avant tout vous plaire. Il ne saurait être question de vous imposer un type particulier de CV plutôt qu'un autre, car tous finalement se valent. Il n'y a pas de présentation miracle qui vous garantisse le succès ! Vous gardez donc une grande liberté de manoeuvre pour le rendre percutant sur la forme et sur le fond.

Un conseil, cependant, qui vous pourra vous sembler paradoxal : c'est en restant le plus classique possible qu'on a le plus de chances de se différencier et de passer partout sans encombre ni remarque.

Méfiez-vous en conséquence des soi-disant modèles de CV extraordinaires que l'on trouve à foison sur de nombreux sites internet, déclinés dans de multiples versions plus ou moins semblables et heureuses, souvent tape-à-l'oeil ou d'un goût pour le moins discutable voire douteux. Ils ne vous garantissent rien, et pire, peuvent même vous disqualifier !

retour_menu

retour_menu

CV Web

Un CV web est très différent d'un CV Word et nécessite une conception et une architecture spécifique, différente d'un CV textuel, tant dans sa mise en page que dans son organisation générale. Il constitue souvent une première étape dans la création d'un site web personnel.

Pour le réaliser, il vous faudra un minimum de connaissance en programmation Xhtml / Css bien qu'un éditeur comme Frontpage ou Dreamweaver puisse vous décharger d'une partie du code, mais pas entièrement. Vous aurez donc un travail préalable d'apprentissage à faire avant d'arriver à un résultat final satisfaisant, à savoir apprendre les bases et quelques subtiltés de ce langage de description de page qu'est l'Xhtml / Css. Avec lui, vous allez pouvoir passer d'un document statique, organisé en pages fixes et linéaires, à un document dynamique multipages qui s'ouvre et se déplie à la demande, par simple clic sur un choix de rubriques. Plus de limitation d'espace dans ce type de document et la possibilité d'en dire autant que vous voulez avec des exemples, des illustrations, des schémas éventuels, des liens vers des sites extérieurs, etc ...

Si ces efforts d'assimilation ne vous rebutent pas, mais bien au contraire vous stimulent ; bref, si la logique informatique ne vous paraît pas insurmontable, je vous invite à consulter d'abord un certain nombre de CV en ligne qui vous donneront des idées. A titre d'exemple de ce que l'on peut faire d'original, voici l'exemple célèbre et créatif du CV de Thomas Hauchecorne, complètement "Googlelisé".

Pour les pressés, il y a bien une solution de rechange et de facilité présente dans MS/Word qui consiste simplement à enregistrer son CV en tant que page Web, mais ce ne sera au mieux qu'une pâle copie de votre CV Word et selon la version de Word que vous avez, le résultat sera plus ou moins approximatif, sans parler du code source totalement imbitable, non orthodoxe ni reprenable.

Vous avez aussi des solutions propriétaires, plus ou moins gratuites, incluant une création assistée mais limitée aux modèles graphiques proposés, plus un hébergement et quelques services annexes. Ces sites vous permettent de composer un CV web assez rapidement (entre 10 et 30 minutes), avec un nom de domaine associé à votre nom et prénom et une copie en Word et Pdf pour un CV classique au format A4.

Voir les quatre sites suivants :
easy-cv.com
moncv.com (Le "plus" : envoi de votre CV à une sélection de sites emploi ciblés en fonction de votre profil)
doyoubuzz.com
qui sont les plus intéressants.

Une fois votre CV web réalisé, il vous faudra aussi le mettre en ligne. Le plus simple sera d'utiliser votre espace web disponible avec votre abonnement. Votre FAI vous propose généralement des outils de conception, de mise en page et de mise en ligne (logiciel client FTP) en téléchargement gratuit. Inutile de s'en priver ... Cet espace est gratuit et il n'y a en principe pas de pub qui vient s'y greffer.

Il ne vous restera plus ensuite qu'à indiquer dans votre mail le lien (URL http//...) vers votre CV Web, afin que l'on puisse le consulter en ligne. Voilà donc la marche à suivre et il me reste pour finir à vous souhaiter bonne chance dans cette aventure.

retour_menu

retour_menu

Le CV anti-chronologique

C'est le CV habituel et standard, attendu par tous.

Dans ce type de CV, vous commencez par exposer votre expérience la plus la plus récente, puis vous remontez dans le temps avec vos expériences précédentes.

Cette organisation anti-chronologique a le mérite d'indiquer immédiatement votre situation actuelle, la plus récente donc normalement la plus "vendeuse", car c'est d'elle dont vous parlerez le plus lors de vos futurs entretiens à venir.

Il est à privilégier dans la majorité des cas, notamment si vous encore jeune avec une progression de carrière sans "trou" ni accident de parcours. Si tel a été le cas, ce CV doit montrer en principe une progression de carrière cohérente et continue, avec une prise de responsabilités croissante depuis vos débuts.

retour_menu

retour_menu

Le CV par thèmes ou compétences

Ce type de CV commence par une section "Compétences Professionnelles" en lieu et place de l'habituelle section "Expérience Professionnelle" qu'on retrouvera un peu plus loin.

Dans cette section, vous déclinerez vos responsabilités par thèmes, chapîtres ou grandes fonctions clé de l'entreprise, comme la Gestion, le Commercial, le Management, les Ressources Humaines, ... sans oublier d'illustrer vos propos par quelques faits marquants qui ont jalonné votre parcours, ceux dont vous êtes fier(e) et qui vous valorisent, et d'indiquer vos résultats

Suivra ensuite la section "Expérience Professionnelle" que vous pouvez abréger en indiquant, pour chaque poste occupé, uniquement les dates, le nom de l'entreprise et sa localisation (avec en dessous une ligne ou deux de qualification / contextualisation), et le titre de votre fonction (avec en dessous un ou deux points clé si nécessaire).

Ce CV est particulièrement indiqué pour les cadres seniors ayant acquis une grosse expérience professionnelle, ou des cadres polyvalents, ayant exercé plusieurs métiers assez différents les uns des autres, avec des responsabilités variées sans continuité ou cohérence évidente les unes avec les autres. Il est aussi bien indiqué si vous avez eu un accident de parcours, un "trou" dans votre CV que cette présentation peut plus ou moins gommer ou flouter. C'est donc un CV mons rigide que le CV classique anti-chronologique, car il vous permet de mettre un accent particulier sur tel ou tel partie de votre parcours. Vous pouvez ainsi vous fabriquer plusieurs CV différents et adaptés à telle ou telle fonction ou métier, si vous en avez exercé plusieurs.

Son inconvenient majeur est qu'il est souvent très textuel et roboratif à lire, qu'il peut ressembler plus à une "Fiche de fonction" générique qu'à un réel parcours personnalisé, et que les compétences décrites sont détachées des contextes et des entreprises où elles ont été acquises.

C'est pourquoi les recruteurs n'aiment pas trop ce type de CV qui les sort de leurs repères habituels, et qu'ils ont tendance à "zapper" ces dîtes compétences.

retour_menu

retour_menu

Le CV chronologique

Il est aujourd'hui passé de mode et plus guère utilisé, mais il peut être intéressant si votre début de carrière a été plus valorisant et significatif que votre situation actuelle. Ce qui est vu en premier a en effet plus d'impact (marketing) et de rémanence que ce qui est vu en dernier.

Il est aussi à conseiller en tant que CV annnexe et parcours détaillé de vie (c'est là où la terminologie latine de "curriculum vitae" prend tout son sens), pour des cadres supérieurs ou des dirigeants, notamment dans la préparation d'un entretien de recrutement programmé avec un cabinet de recrutement ou de chasse.

Un ou deux jours avant de vous rendre à cet entretien, vous pouvez envoyer par mail ce CV détaillé et chronologique au Consultant qui va vous recevoir. Il pourra vous servir au besoin de base ou de support dans le déroulement de cet entretien, que vous pourrez orienter en votre faveur si vous l'avez rédigé de façon judicieuse. Dans ce cadre, ce CV peut être aussi long que vous le souhaitez, sans limitation d'espace.

retour_menu

Etre vu ... Etre lu

Mes conseils de deuxième niveau

Les évidences sont trompeuses
La forme
Le fond
Conclusion

retour_menu

retour_menu

Etre vu ... Etre lu

Les évidences sont trompeuses !

Rien de plus difficile, en effet, que de prendre conscience des évidences quand elle sont si présentes et agissantes qu'elles en deviennent transparentes. Leur force s'impose si naturellement qu'elle agit de façon permanente, invisible et inconsciente : c'est comme respirer ou faire du vélo, on n'y pense pas, on le fait, c'est tout. Nos idées, nos manières de penser et d'agir sont dépendantes de ces évidences ambiantes. Nous les justifions autant qu'elles nous nous justifient.

Tel est l'état des choses, tel est le paradigme ambiant !

Votre CV

Parmi ces évidences trompeuses, la lecture de votre CV que vous vous êtes donné tant de mal à faire, peut-être, et qui est loin d'être si évidente comme vous pourriez le penser a priori. Comment faire pour qu'il soit vu et lu ? Car il sera d'abord vu avant d'être lu, c'est déjà une première évidence !

Votre CV est un document investi, habité et personnalisé qui résume votre parcours professionnel. C'est toute votre vie en deux ou trois pages maxi. Il est donc important d'y accorder toute votre attention car il est plus qu'une simple présentation même s'il est préférable que sa présentation soit simple.

Votre CV est un document de communication, et qui plus est, de communication marketing. C'est votre pub favorite et privilégiée par excellence ! Son objectif unique et son seul but est de vous ouvrir, tel un sésame, les portes d'un maximum d'entretiens, rien de plus, rien de moins.

Votre objectif est donc d'aller très vite à l'essentiel, comme dans toute publicité bien faite afin d'éviter la poubelle qui menace ou, plus précisément, la pile des réponses négatives si tant est que vous en receviez de temps à autre (seules les grandes entreprises en envoient encore pour conforter leur image de marque).

retour_menu

retour_menu

Etre vu ... Etre lu : La forme

Comme vous le savez, le plus rapide de nos sens est la vue qui permet d'aller à l'essentiel en un clin d'oeil - c'est le cas de le dire - avec une perception et compréhension immédiates des choses. Notre perception et notre cerveau fonctionnent ainsi. Votre CV n'est donc pas qu'un simple document textuel, c'est aussi un document visuel. Il doit être vu et remarqué ! Première évidence. Mais dans une pile de 50 à 100 CV - la lecture quotidienne de tout recruteur - ce n'est déjà plus si évident ! Pour être remarqué, en effet, il faut être vu ... mais pour être vu, il faut être remarqué ! Pour sortir de ce cercle vicieux, une seule solution : votre CV doit être remarquable, il sera ainsi remarqué ! Deuxième évidence.

La mémoire visuelle est de loin la meilleure de toutes et aussi la plus rémanente, d'oû l'importance de l'impact visuel de ce document.C'est pourquoi, je préconise une photo souriante et avenante, professionnelle et "good looking", où vous vous sentez à l'aise et conquérant, et regardez votre interlocuteur bien en face, comme dans la pub de l'oncle Sam : I want you ! Votre photo donnera vie, présence, humanité et couleurs à un document par nature austère. Attention toutefois : une photo réussie vous valorise, une photo ratée ne peut que vous nuire. Troisième évidence.

Les logos, s'ils sont connus (c'est mieux), apporteront aussi des points de repère visuels qui situeront votre entreprise du premier coup d'oeil et sans effort de lecture. Considérez l'effort de lecture que vous demandez à votre lecteur (au recruteur) comme l'ennemi numéro un à abattre. Cet effort doit être le plus minimal possible pour ne pas fatiguer votre interlocuteur qui a toute une pile de CV à examiner et à lire.

Le titre, accompagné au besoin d'un sous-titre explicatif, doit être lui aussi bien en évidence (Quatrième évidence) et sa place est en en-tête. Le b.a.-ba du marketing est de présenter le produit - vous en l'occurence - avec le maximum d'attrait et tout est dans l'emballage, vous le savez, car c'est lui qu'on voit le premier. Cinquième évidence.

Un CV performant et agréable se doit donc d'être à double lecture / détente (au sens propre comme au sens figuré) : la première, visuelle, synthétique et globale (comme une gestalt) permet en 5 secondes maxi de lire votre CV en diagonale et de savoir (en gros) qui vous êtes, ce que vous avez fait et où, sans même être obligé de lire son contenu dans le détail (ça détend !) et détermine bien souvent le choix de la pile (oui / possible / non) ; la deuxième, plus analytique et fouillée, permet d'approfondir les choses et de rentrer dans les détails à tête reposée .

C'est pourquoi, je préconise la sobriété à une présentation trop chargée ou tapageuse. En étant minimaliste et classique, on passe partout avec bon goût. La simplicité, est aussi plus harmonieuse et plus reposante pour l'oeil et pour l'esprit. Mais si ce n'est pas dans votre nature, si vous êtes de caractère extravagant et artiste, vous pouvez aussi le montrer ; le tout est alors de le faire avec classe et brio, et d'assurer, comme on dit !

retour_menu

retour_menu

Etre vu ... Etre lu : Le fond

L'arrière-plan situe le contexte de vos sociétés, les liens entre vos expériences, les tenants et aboutissants et leurs complexités : c'est votre focale longue, celle qui donne de la profondeur de vue, du relief et de la perspective à votre CV. N'oubliez pas, en effet, que vous vendez autant vos sociétés que les responsabilités que vous y avez exercées. Il faut donc les présenter pour ceux qui ne les connaissent pas, surtout lorsqu'il s'agit de PME/PMI peu connues. L'avant-plan, c'est votre focale courte, celle qui focalise sur une analyse précise et pertinente de vos responsabilités en montrant le détail de vos expériences. Un mariage réussi et équilibré des deux appporte une bonne lisibilité globale et transversale - la lecture en diagonale - et répond également à une lecture plus analytique et fouillée (lecture à double détente).

Les faits parlent d'eux-mêmes en général et sont suffisemment loquaces pour dévoiler, en filigrane, vos qualités. Mieux vaut laisser à votre lecteur le soin de les deviner tout seul, c'est aussi plus élégant ... les lui monter sans les lui dire ... d'où l'importance encore d'être visuel avec les mots également, c'est-à-dire de suggérer, ce qui donne toujours à voir et laisse à votre lecteur toute sa liberté d'interprétation.

L'art d'écrire est d'être intéressant en restant simple, accessible et pédagogue, surtout si votre parcours est technique et pointu et doit être un tant soit peu vulgarisé pour être bien perçu et compris. Sixième évidence.

La Méthode

Pour y arriver, la méthode à utiliser est celle de la Qualité. La qualité est forcement remarquée, elle est donc remarquable ! CQFD

Plus précisément, utilisez l'outil de base de la Qualité qu'est le QQCCOQPP (Qui Quoi Comment Combien Où Quand Pourquoi Pour qui). Il permet de se poser les bonnes questions, les plus simples et les plus évidentes, et d'y répondre. Il permet aussi de ne rien oublier.

En employant cette méthode, vous pourrez peut être un jour faire certifier votre CV ISO 9002, cela viendra ... [;-)) ... Je plaisante, mais ce document, qualitatif par excellence, pourrait être certifiable.

Appliquez-vous ainsi à ce que la forme rejoigne le fond dans une démarche de qualité totale. En conséquence, appliquez sur vous même le TQM (Total Quality Management) ... Si votre CV tient la forme, il tiendra aussi le fond ... [;-))

retour_menu

retour_menu

Etre vu ... Etre lu

Conclusion

Pour en finir avec humour, et illustrer mon propos, voici une blague fort à propos sur les évidences trompeuses :

Sherlock Holmes et Dr Watson font du camping

Sherlock Holmes et le Dr Watson sont au camping. Après un bon repas et une bonne bouteille de vin, ils gagnent leur sac de couchage dans la tente et s'endorment.

Quelques heures plus tard, Holmes se réveille et aussitôt secoue son compagnon :
- Watson, regardez le ciel et dîtes-moi ce que vous voyez.
- Je vois des millions et des millions d'étoiles.
- Et qu'est-ce que vous en concluez ?
- Du point de vue astronomique, répond Watson, cela me dit qu'il y a des millions de galaxies et potentiellement des milliards de planètes.
Du point de vue astrologique, j'observe que Saturne est en Lion.
Du point de vue chronologique, j'en déduis qu'il est environ 3 heures 15.
Du point de vue théologique, je vois que Dieu est tout-puissant et que nous sommes petits et insignifiants.
Du point de vue météorologique, je pense que nous aurons une belle journée demain.
- Et vous, Holmes ?

Sherlock Holmes reste pensif une minute puis déclare :
- Watson, vous êtes un âne. On nous a fauché la tente !!!

retour_menu

retour_menu

Les mots clés ... ceux qu'on dit avec son CV ... et d'autres conseils utiles

En partenariat avec logo talentup.com les "mots clés" présentés en vidéo par Evylou VIDAL, la responsable de ce site.


logo talentup.com accélérateur de carrière est un réseau de cabinets de recrutement qui ont uni leurs talents pour mieux mettre en valeur les vôtres.

Le même thème présenté en vidéo par Philippe PICARD.


haut 
	de page

Texte de la vidéo

Si vous avez réfléchi à votre bilan professionnel et si vous êtes certain de votre projet, vous pouvez commencer la rédaction de votre CV.
Prenez tout le temps nécessaire pour réaliser un CV de qualité car il va vous suivre pendant les semaines ou les mois que dureront votre recherche d'emploi.
Le recruteur ayant à sa disposition un nombre très important de CV, il va utiliser un programme informatique pour faire un premier tri. Ce robot va lire tous les CV et ressortir uniquement ceux qui comporteront les mots clés recherchés.
Concrètement, si le recruteur cherche un commercial ayant vendu des parapluies, le robot ne lui proposera que les CV dans lesquels le mot « parapluie » apparait et pas les autres.
Mais soyez prudents, il est possible que le robot ne sache pas lire un CV réalisé avec un traitement de texte qui ne serait pas Word de Microsoft. (Faites votre CV au format .doc ou .rtf, universel)
Il est également possible que, même si votre CV est sous format Word, le robot ne sache pas lire dans des cadres, ou des zones de texte que vous auriez pu mettre pour le rendre plus attrayant.
Dans ce cas, votre CV sera tout simplement ignoré, et même si vous êtes le meilleur candidat pour le poste, le recruteur ne le saura pas.
Soyez donc le plus classique possible, utilisez si vous en avez la possibilité le traitement de texte Word, sans faire de mise en page complexe.
Si vous êtes un artiste et que vous souhaitez vraiment faire un CV d'aspect visuel très attractif, faites deux versions différentes : une classique et sobre que vous réserverez aux CVthèques des sites d'offres d'emploi et une autre, très aboutie, que vous pourrez adresser directement au recruteur lors de votre premier contact téléphonique.
Attention toutefois à ce que le contenu ne soit pas étouffé par la mise en page, la simplicité est parfois la meilleure solution.
On en déduit également l'importance des mots clés présents dans votre CV.
Ne négligez aucun terme de votre profession, même si vous pensez qu'ils sont évidents.
Ils le sont pour vous, pour le recruteur, mais pas pour le robot.
Utilisez donc un maximum de mots clés et prenez le temps d'en faire une liste complète.
En ce qui concerne le nombre de page de votre CV, souvenez vous toujours que le recruteur passe peu de temps à lire chaque CV. Il faudra donc se limiter à une page, voire deux dans le cas d'une longue expérience professionnelle. L'entretien d'embauche est là justement pour développer tous les sujets abordés sur votre CV.
Dans tous les cas, la présentation doit être claire et ne doit pas perdre le recruteur avec trop d'informations. Soyez concis mais percutant.
Une fois terminé, faites bien entendu relire ce CV par un proche et si possible par une personne un peu moins concernée, un ancien collègue, un ancien professeur ou un cousin éloigné, elle sera plus objective.
Vous vous rendrez vite compte que vous souhaiterez souvent l'adapter aux différentes offres d'emploi, en fonction du poste vraiment proposé ou de l'entreprise ciblée.
Même s'il est possible de le faire, il devient vite difficile de s'y retrouver et il est préférable de personnaliser la lettre d'accompagnement.
Il est toutefois recommandé de faire autant de CV que vous avez de projets professionnels, car il est normal d'en avoir plusieurs.

retour_menu

retour_menu

Le CV vidéo

Faire son CV en vidéo peut être la meilleure ou la pire des choses car ce média comporte des pièges ou des dangers si on le maîtrise mal et nécessite en tout état de cause un vrai talent de communicateur, et ce, quel qu'il soit. S'il est réussi et original, ce CV peut vous valoir un "buzz" intéressant sur internet qui sera forcément remarqué et vous vaudra des contacts.

En conséquence, évitez le CV vidéo-gag ou équivoque (Dominique, nique nique ...) qui va vous nuire, ce qui ne vous empêche pas pour autant de vous montrer imaginatif et créatif. Voici une rubrique de CVs pas comme les autres.

Les offres d'emploi en vidéo sont intéressantes car vous y découvrirez une présentation plus vivante de l'entreprise et du poste à pourvoir ainsi que, probablement, votre futur interlocuteur, si vous décidez de candidater. Vous pourrez ainsi adapter plus facilement votre lettre de motivation ou votre CV vidéo à sa psychologie.

retour_menu

haut de 
          page

 Et beaucoup d'informations et de conseils gratuits pour votre recherche d'emploi
CV - Lettre de motivation - Entretien - Tests - Marketing emploi - Sites emploi - Salons